Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

climategate

  • COP21 : un Yalta sur les ruines de la science

    La République des chercheurs est morte et bien morte avec cette COP21 au pays de Jean Jaurès. Le partage des savoirs a laissé place à la privatisation de la connaissance. Le financement des recherches répond à des objectifs d'hégémonie politique inédits en ampleur et en intensité. Par un réseau tentaculaire et inextricable de financeurs, l'ONU tire les ficelles et oriente la production d'études vers les domaines où elle peut poursuivre ses campagnes alarmistes, sans s'attaquer le moins du monde aux racines du mal qu'elle est censée juguler.

    Lire la suite