Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jacquerie

  • Clara Gaymard et la "jacquerie"

    Pendant la soirée électorale, je zappais sur différentes chaînes lorsque je tombe sur BFM télé et un pseudo-débat entre gens de bonne compagnie, parmi lesquels se trouvait Clara Gaymard.

    Une expression a retenu mon attention. On pourra prétendre qu'elle était sortie de son contexte mais l'idée était bien là. Clara Lejeune-Gaymard parlait, je cite, "d'une jacquerie qui monte en Europe" au sujet de l'arrivée de François Hollande au pouvoir et du vote favorable à l'extrême gauche et aux néo-nazis en Grèce.

    Il faut savoir que Clara Gaymard, énarque, mère de neuf enfants, est la fille du Pr Lejeune, généticien ultra-conservateur lié à l'Opus Dei. Elle est elle-même soupçonnée, sans preuve, d'appartenir à cette organisation ultra religieuse. Plus qu'une appartenance à l'organisation même, c'est l'appartenance à un réseau ultra-conservateur au sein même du pouvoir politique français, en particulier pendant les années Juppé, qui est représentatif de l'attachement idéologique de Clara Gaymard.

    Cette expression, qualifiant une expression démocratique massive de "jacquerie", nous renvoie à un Moyen Âge rêvé, aristocratique et brutal, situé en pleine Guerre de Cent Ans. Il renvoie à la supériorité de la naissance sur le mérite et au droit de vie ou de mort du seigneur sur ses sujets. Il renvoie à la Fronde, mouvement parlementaire et urbain dressé contre le coût de guerres injustifiées et la hausse des impôts.

    Madame Gaymard devrait se méfier des mouvements urbains. La "Jacquerie" qui monte en Europe pourrait bien prendre à son compte la brutalité avec laquelle le peuple a le sentiment d'être traité. Le peuple français, le "vrai", vient de prouver qu'il avait de la mémoire, qu'il se souvenait du dîner au Fouquet's et du "Alors casse toi, pauvr' con !", et par dessus tout qu'il est attaché à la laïcité.