Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

juppé

  • Après Buisson, qui n'a pas encore lâché Sarkozy ?

    Il est très rare qu'une bonne nouvelle vienne de l'extrême-droite. C'est extrêmement rare, même... Pourtant, elle vaut que l'on déroge une nouvelle fois à la thématique générale de ce blog.

    Les révélations de Buisson sur les manipulations de Sarkozy à l'époque où il était sinistre de l'intérieur sont extrêmement graves mais curieusement, pas très surprenantes. Sarko aurait sciemment laissé faire les casseurs au cours d'une manifestation anti-CPE pour empoisonner le mandat de son rival et Premier ministre Dominique de Villepin.

    Lire la suite

  • Sarkozy : parfois, on se passerait bien du recyclage...

    Ce sont les Echos qui l'annoncent mais le JDD (à tout seigneur tout honneur) qui tient l'info : Sarko reviendrait sur le devant de la scène le 21 septembre au cours d'une émission télévisée.

    Il y a des jours où on aimerait que le recyclage de vedettes passées de mode ne soit plus obligatoire. Est-ce qu'une vieille bouteille en plastique vous revient sur la table avec l'étiquette "J'ai changé" ?

    Donc la créature médiatico-politique Sarkozy va revenir polluer nos écrans de ses coups de gueule téléphonés Hollande1.jpgsur les immigrés ou la France qui se lève tôt. Marianne et le Canard vont se remettre à battre des records de vente. Les clivages les plus démagogiques vont empêcher les réformes nécessaires. La vulgarité, déjà bien présente dans nos communes depuis la victoire de la droite aux élections municipales, va se remettre à envahir nos écrans.

    Aux chiottes, le recyclage ! C'était vraiment pas la peine de recycler un avocat marron qui a eu sa chance pour nous refaire le coup du nouveau départ. C'était vraiment pas la peine d'élire Hollande pour se débarrasser de celui-là si c'est pour qu'il revienne nous expliquer que l'autre s'y est mal pris. On ne peut qu'espérer que les affaires qui ont émaillé le quinquennat de Sarkozy troublent suffisamment son image pour qu'il ne puisse pas se représenter.

    Il brigue la présidence de l'UMP ? Soit. Mais les gens normaux veulent Juppé. Pas de bol.