Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

président

  • Le moins possible d'écologistes au gouvernement !

    On le sait, faire de la santé publique une question d'opinion est un des nombreux aspects toxiques de l'écologie. Pour éviter de continuer dans cette direction, électoralement improductive, politiquement contestable et idéologiquement nocive, il faut le moins possible d'écologistes au gouvernement.

    Voire, si c'était possible, aucun ministère de l'écologie : ce serait 13 milliards d'économies directes pour le budget de l'état, à répartir dans les autres ministères comme celui de l'économie, celui de la santé ou celui de l'industrie et des transports.

    Il y a peu de chances pour que ce voeux se produise, on le sait bien, mais on a vu que, malgré les efforts de propagande médiatique des verts-de-gris, la question du nucléaire en reste au stade incantatoire face à la question énergétique. Les Français ne sont pas si crédules.

    Enfin, 51,7 contre 48,3... ce n'est pas un raz-de-marée...