Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

wahabbisme

  • Les Anglais hors de l'Europe : quelle bonne idée !

    Le Royaume Uni n'a jamais été européen : les Anglais ont une mentalité insulaire et nationaliste strictement incompatible avec les abandons de souveraineté qu'exige le partage d'un destin commun.

    David_Cameron.jpgUne fois les Anglais hors de l'Europe, il n'y a plus aucun pays anglophone parmi les 26, à part peut-être Malte. Il n'y a donc plus aucune raison de préférer l'anglais au français ou à l'allemand, ou même à l'esperanto.

    La City étant une tête de pont de la grande finance américaine, son départ de l'Europe remet un peu d'indépendance et d'esprit européen dans nos perspectives d'avenir.

    Grande pourvoyeuse de doctrines à la con, nous devons à l'Angleterre l'écologie et le pacifisme des années 60 (ce vieux pédéraste de Bertrand Russell...), les écoles Diwan et la méthode globale, la main invisible et le welfare state. Le monde leur doit aussi le conflit du Cachemire, le partage impossible de la Palestine, la partition de l'Irlande, la rébellion du Sri Lanka, l'apparition du wahabbisme dans les années 20, etc. Espérons qu'ils n'aient pas laissé au coeur de l'Europe, avant de partir, quelque bombe à retardement idéologique ou géopolitique comme ils en ont le secret.

    Si la partition de la Belgique, qui semble à moyen terme, inéluctable ne promet pas d'accoucher du pire, on peut s'inquiéter, par contre, de la montée des nationalismes comme en Hongrie. Là, jusqu'à preuve du contraire, ils n'y sont pour rien.

    Franchement, qu'avons nous à perdre au départ de l'Angleterre ?